Budweiser parodie Lost lors du Superbowl

Je ne vous apprends surement rien en vous disant qu’avait lieu hier soir à Miami la finale du Superbowl. Autant le dire de suite, je suis allergique à ce sport dont le jeu se coupe toutes les 5 secondes et dont les matchs s’étendent sur plusieurs heures.

La conception même du jeu me déplait ! C’est quand même le seul sport de balle collectif au monde où certains joueurs ne touchent pas la balle du match (les tout gros qui doivent juste plaquer les adversaires).

Néanmoins, en tant que passionné de la publicité, il faut reconnaitre que la finale du Superbowl vaut le détour pour les nombreuses publicités dévoilés lors des pauses et autres temps morts. Plus qu’un évènement sportif, il s’agit d’un laboratoire géant de l’advertising et les spots TV des plus grandes marques y sont présentés en avant première (et parfois unique diffusion).

Parmi les spots que j’ai vu circulé aujourd’hui, un a particulièrement retenu mon attention et j’ai donc décidé de vous le présenter. La marque de bière Budweiser a parodié la cultissime série Lost (devenu phénomène de société; report du discours de Barrack O’Bama tout de même).

Dans le spot en question on voit donc des naufragés sur une île déserte. Une des leurs les informe qu’elle a mis la main sur une radio leur permettant ainsi de communiquer avec les secours. Malheureusement pour elle, elle se fait voler la vedette par une personne ayant trouvé un bon pack de Bud Light.

Je n’arrive pas à incruster la vidéo dans l’article, je vous invite donc à la regarder ICI (si vous êtes majeur :))

Toute la force du marketing: réussir à nous faire croire que la Bud Light est bonne alors qu’il s’agit de l’une des bières les plus immondes que je connaisse. Cela dit il s’agit d’une vraie institution en Amérique du Nord (les pauvres, ils ne connaissent pas la Leffe :)) et leurs anciennes publicités ont marqué les esprits avec le fameux « Wassup » que je vous propose de revoir ci dessous.

Sinon le Superbowl c’est aussi l’occasion de voir un vrai show à l’Américaine avec des groupes taillés pour le stade tels que les légendaires Rolling Stones. C’est aussi l’occasion de voir le téton de Janet Jackson dévoilé par Justin Timberlake  en 2004.

Cette année nous avons été gâté puisque ce sont les Who qui ont assuré le spectacle avec un show de 12 mn contenant notamment « Pinball Wizard » et « Baba O’Riley ». La très grande classe quoi, résultat plutôt impressionnant.

Sinon à part ça, les Saints de la Nouvelle Orléans ont battu les Colts d’Indianapolis 31 à 17 . Youpee ! 🙂

Source:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :