L’Agence tout risque: retour sur la campagne web

"J'aime qu'un plan se déroule sans accroc"

Comme beaucoup de personnes de ma génération, j’ai été bercé dans mon adolescence par cette mythique série TV. Que de souvenirs et de personnages cultes: Hannibal et son cigare, Barracuda et ses 30 kilos de bijous, Looping et Futé !

Une adaptation cinématographique va sortir le 11 juin prochain sur nos écrans. Bien entendu, il ne faut pas s’en réjouir, ça sent le navet à plein nez et je n’irais même pas prendre la peine de me déplacer voir un tel film.

Ce qui m’intéresse beaucoup plus en revanche c’est la campagne web mise en place autour du film.

Un site web classique mais efficace:

Elément obligatoire dans une campagne digne de ce nom: le site web officiel.

home page du site

Sur la page d’accueil, vous pouvez visionner le trailer officiel du film ainsi que le partager facilement sur Facebook, Twitter, Youtube and co…. du grand classique

Je vous invite par ailleurs à jeter un oeil au trailer si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le faire. Le passage avec le parachute pour tank a d’ors et déjà sa place dans le palmarès 2010 du ridicule :).

En cliquant sur « Enter The Site« , on arrive sur une page nous présentant les 4 membres de l’Agence Tout Risque.

découvrez les membres de l'Agence

En cliquant sur le personnage de votre choix, vous aurez accès à sa fiche d’état civil ainsi que quelques fonds d’écrans et autres goodies.

J’ai bien entendu choisi Barracuda 🙂

la fiche de présentation de Barracuda

Au final donc, un site web très classique dans le fond mais qui remplit bien la tâche que l’on attend d’un tel site.

Une fonction « Assemble your own A-Team » m’a paru plutôt intrigante mais la rubrique n’est pas encore disponible et n’affiche pour le moment qu’un simple « coming soon » ! Wait and see donc…

Une page Youtube qui intègre Google Earth:

Le gros point fort de cette campagne (qui m’a d’ailleurs donné envie d’écrire ce billet) est la page Youtube du film qui propose une véritable expérience interactive et ludique.

Rendez vous sur: http://www.youtube.com/drivetheateamvan

Une page officielle habillée avec les thèmes du film et qui vous propose de regarder la bande annonce. Sauf que vous avez la possibilité de cliquer sur la vidéo est de prendre le contrôle du fameux Mini Van de l’agence dans des cartes directement sorties de Google Earth.

Un sacré coup de force ! Vous pouvez ainsi visiter plusieurs villes (San Francisco, Tokyo, Paris…) et vous promenez en dirigeant le Van grâce aux flèches directionnelles de votre clavier. Plusieurs petites missions et autres défis vous attendent.

Pensez à installer le plugin Google Earth et à réactualiser la page pour pouvoir jouer 😉

le Van de l'Agence tout risque débarque à Paris !

Pour le coup, on est devant quelque chose de vraiment original et qui sort des sentiers battus. Tout en gardant un lien très fort avec le film, ce Mini Van étant quasiment considéré comme un membre à part entière de l’Agence.

Une présence sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter:

La page Facebook officielle regroupe à l’heure actuelle plus de 9000 fans et propose quelques posts permettant de suivre l’actualité autour du film.

la page Facebook officielle

Le compte Twitter quand à lui n’accueille guère plus de 700 followers. Plutôt logique étant donné qu’il n’a été lancé que depuis le 19 mars dernier et que seulement 21 tweets ont été rédigés.

Compte Twitter officiel

Conclusion: une campagne cinéma très classique du point de vue du site officiel et qui n’est pas forcément très efficace et active sur les réseaux sociaux.

En revanche, la page Youtube couplée à Google Earth est vraiment une excellente idée qui marque les esprits et se démarque de la concurrence.

Nos films en cultes en pixels

Voici une très bonne campagne de print pour les cinémas Titanic 3D. Afin de nous faire comprendre que la 3D est l’avenir du cinéma, l’agence Voskhod, Yekaterinburg, Russia a décidé d’ironiser sur le fait que les anciens films vont nous paraitre bien fades à l’avenir.

Comme dans toute évolution technologique majeur, il y a un avant et un après. (ex: jouez à vos jeux de PS1, ce qui paraissait sublime à l’époque l’est forcément moins aujourd’hui :)).

En partant de ce principe, nous avons donc ici 3 visuels nous présentant des classiques du cinéma (Star Wars, Matrix et Indiana Jones) tels que nous les verrons dans quelques années, une fois nos yeux et notre cerveau habitués aux normes de la 3D.

« Warning! This is how you’ll see a usual movie after 3D »

Matrix

Star Wars

Indiana Jones

Une cible très geek donc vu le choix des films (pourquoi pas une version Terminator ou Retour vers le Futur ?) qui devrait apprécier je pense ces visuels très arty.

Vous en pensez quoi ?

Source:

2009: l’heure du bilan

une année pas mal mais peut mieux faire 🙂

Forcément qui dit fin d’année dit l’heure du bilan.

Que retenir au final de cette année 2009 ?
Artiste de l’année

Arctic Monkeys

Attendus au tournant avec leur troisième album qu’on nous annonçait fortement influencé par Josh Homme et son désert américain, les Monkeys ne m’ont pas déçu. Fini le punk rock du premier opus, place à une pop des plus arides. Une vraie prise de risque qui en a dérouté plus d’un mais qui m’a convaincu ! Ces mecs là sont probablement les derniers dignes représentants du rock british.

En revanche et heureusement, le choix sera bien plus difficile en 2010 vu le calendrier des sorties musicales: LCD SoundSystem, Arcade Fire, Interpol, MGMT, Massive Attack.…. on va se régaler !

Album de l’année

Fever Ray – Fever Ray

Une année assez décevante au final ! Beaucoup de très bonnes chansons (d’ailleurs ma compilation 09 arrive prochainement) mais peu d’albums qui ont tenu la route sur la longueur. J’ai failli mettre le Humbug d’Arctic Monkeys mais je suis retombé récemment sur l’album éponyme de Fever Ray (le projet solo de la chanteuse de The Knife). Quel son original et frais. C’est de plus ultra bien réalisé, au casque c’est une vraie merveille et l’on découvre de nouveaux sons à chaque écoute. Une vraie découverte et mon coup de coeur musical de 2009.

Concert de l’année

Oasis and Kasabian @ Wembley

Victoire incontestable. Juillet 2009, 90000 personnes dans le magnifique stade de Wembley. 4 groupes (Reverend and the Makers, the Ennemy, Kasabian et donc Oasis). Kasabian a sacrément chauffé le stade, l’impression d’assister à une passe d’armes avec Oasis dont c’était l’un des derniers concerts. Pas de doutes, la relève est là ! Les pubs n’ont qu’à bien se tenir. Merci à Franck, Loic et Delphine pour ce super souvenir.

En cadeau, « Don’t Look Back in Anger » d’Oasis en live, frissons garantis.

Film de l’année

District 9

Une année très riche d’un point de vue cinématographique. De nombreuses heures passées dans les salles obscures parisiennes. En vrac: The Chaser, Startrek, Gran Torino, Slumdog Millionnaire, OSS 117 Rio ne répond plus, Avatar, Démineur, Very Bad Trip, Good Morning England…

Mais le film le plus marquant pour ma part aura été District 9. Précédé d’un bon buzz (produit par Peter Jackson himself, forcément ça fait son effet), ce film tient toutes ses promesses. J’ai aimé: l’antihéros par excellence (un simple fonctionnaire un peu limité), le fait que l’action prenne place en Afrique du Sud, de superbes effets spéciaux et de l’action à gogo avec pas mal de références notamment à certaines oeuvres japonaises (un petit côté Metal Gear Solid loin d’être déplaisant :)). Un bon bol d’air frais pour la Science Fiction ! Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, voici le trailer.

Acteur/actrice de l’année

Michael C. Hall

on ne dirait pas comme ça mais cet homme est dangereux

J’ai longtemps hésité avec Kad Merad (non je déconne :)) mais Michael C.Hall mérite vraiment cette récompense. Il incarne à la perfection Dexter Morgan, homme habité de pulsions meurtrières et dorénavant père de famille. Bon par contre il était également à l’affiche au cinéma dans le daubesque « Ultimate Game » mais on va lui pardonner tant sa prestation dans Dexter force l’admiration.

Série de l’année

Dexter

Choix assez facile pour cette année. Certes Breaking Bad est vraiment top aussi (vivement la saison 3), certes les geeks de The Big Bang Theory emmené par Sheldon Cooper auraient pu rafler la mise et certes Hank Moody et Charlie Runkle de la déjantée Californication m’ont fait mourir de rire… Mais la saison 4 de Dexter est juste fabuleuse et je pèse mes mots. Après une saison 3 un peu ratée (la faute notamment à un tueur peu charismatique) on pouvait craindre le pire. Dexter a superbement remis les points sur les I. Un suspense insoutenable, un vrai adversaire de taille pour Dexter (le génial Trinity) et un final absolument génial (surement l’un des meilleurs toutes séries confondues). L’attente de la saison 5 sera longue, très longue, trop longue :(.

En revanche, je mets des points négatifs pour Desperate Housewives (de moins en moins fun et intéressant) et pour How I Met Your Mother qui a vraiment perdu en créativité et dont l’histoire n’avance absolument pas !

Bouquin de l’année

Seul le Silence de R.J.Ellory

on peut croire Michael Connelly sur parole sur ce coup

Une vraie révélation puisque qu’il s’agit du premier roman de cet auteur dont on risque d’entendre parler à l’avenir. L’histoire d’un garçon traumatisé dans son enfance par une série de meurtres de jeunes fillettes de son village. Plusieurs années plus tard, les crimes reprennent et notre héros se remet alors sur les traces du tueur qui le hante tant. La force de ce roman réside dans le fait que l’on accorde au final une importance moindre à l’identité du tueur en question (qu’on apprend en toute fin) et que l’on se concentre essentiellement aux émotions ressentis par le jeune homme. Vraiment très poignant, avec des sentiments justement présentés. On s’attache véritablement à lui et on l’admire de rester encore debout après toutes ces horribles épreuves que lui a réservé la vie.

Mention également pour le très bon Shutter Island de Denis Lehane qui sera adapté l’année prochaine au grand écran par Martin Scorcese avec Leonardo Di Caprio dans le rôle principal.

Blog/site de l’année

Another Brick in the Buzz 🙂 (Twitter plus sérieusement)

Tout de même difficile de ne pas parler d’Another Brick in the Buzz dans ce bilan de 2009. Lancé début Août, je dois reconnaitre que je suis plutôt satisfait du travail accompli et du nombre de lecteurs. 5 mois d’activité donc, pas loin de 100 posts, quelques milliers de pages vues, des dizaines de commentaires…. je me suis enfin lancé dans la blogosphère et je ne regrette pas cet investissement (oui car ça prend quand même du temps :)). Merci donc à vous tous !

Sinon 2009 ça aura également été pour moi la création d’un compte Twitter. Je m’en sers principalement pour présenter de l’information de qualité (du moins le plus souvent possible :)) à mes followers et pour entrer en contact avec les personnes influentes du monde du Web et de la publicité online.

En revanche, un petit coup de moins bien pour Facebook que je trouve un peu essouflé. Certes maintenant tout le monde y est (vos tantes, votre voisine, votre grand mère…) mais je pense que l’audience va chuter dans les prochains mois. Facebook, le futur Caramail ? Wait and see !

Vidéo de l’année

C’est très très con mais ça me fait mourir de rire. Cela dit, David Guetta sous exta, le Lipdub de l’UMP ou Snoop Doggy Dog du 78 c’est très bon également :).

Revival de l’année

Michael Jackson

La mort de MJ restera un des moments marquants de 2009. Un très grand nous a quitté et depuis, on a jamais autant écouté sa musique. Plus une seule soirée dans un bon Billie Jean par exemple. RIP

Je vous souhaite à tous une bonne année 2010 ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires et à exprimer vos propres choix dans les catégories de ce bilan 😉

L’année cinéma de 2009 en 7 minutes !

Petit cadeau de Noël pour mes lecteurs !

Une superbe vidéo vous proposant de revivre en 7 minutes l’année 2009 du point de vue cinématographique. Une année que je juge personnellement très riche et où j’aurais souvent fréquenté les salles obscures.

Voici donc le clip en question:

Vous pouvez retrouver l’intégralité des films présentés (et par ordre de passage) ICI.

Un travail colossal pour un résultat vraiment réussi avec un montage vidéo parfait !

« J’ai testé pour vous »: Avatar de James Cameron

Une belle histoire d'amour si vous êtes fleur bleue

Après un petit empêchement de dernier minute jeudi dernier, j’ai enfin pu voir Avatar hier soir.

Vous en avez forcément entendu parler donc on va faire simple et rapide sur le contexte et l’histoire du film. Il s’agit du nouveau film de James Cameron (le mec à qui on doit notamment Terminator, Alien ou encore Titanic).

Depuis le naufrage cinématographique du paquebot réputé insubmersible (12 ans déjà), le réalisateur s’était consacré à la réalisation de cet Avatar, attendu par beaucoup comme un nouveau chef d’oeuvre et même comme un film allant révolutionner le cinéma (rien que ça !).

Voici le synopsis Allociné du film:

 » Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l’atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des  » pilotes  » humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l’ADN humain avec celui des Na’vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d’avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d’infiltration auprès des Na’vi, devenus un obstacle trop conséquent à l’exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na’vi, sauve la vie de Jake… »


Je vous remets également un petit trailer pour illustrer tout ça (mais bon faut vraiment l’avoir fait exprès pour ne pas l’avoir encore vu tant les médias nous l’ont passé en boucle).

Bon il est temps de vous faire part de mes impressions. Tout d’abord j’ai été voir le film en 3D et bien entendu il est plus que vivement conseillé de voir un tel film dans les meilleurs conditions possibles. Alors oui, toutes les salles ne sont pas équipées 3D pour le moment, oui il faut payer 2 euros de supplément + 1 euro pour les lunettes mais bon, quand on fait les choses, autant bien les faire !

Voir Avatar en conditions « normales », ce serait comme couper votre Whisky Talisker avec du Coca Light :).

D’ailleurs à propos des lunettes 3D, j’avais peur de recevoir les vieilles lunettes que je trouvais dans les paquets de céréales étant jeune. Celles en carton avec les « carreaux » vert et rouge. Du genre celles-ci:

on aurait pas eu l'air con en plus avec ça !

Fort heureusement, nous avons finalement le droit à ça :

quand même un peu plus classe non ?

Très confortable, rien à redire de ce côté là.

Bon sinon le film dure 2h40 et je n’ai pas vu le temps passer, ce qui est déjà un très bon point.

Autant commercer par les points négatifs du film. Le principal reproche que j’ai à formuler concerne le manque total d’originalité et de surprise dans le déroulement de l’histoire. A aucun moment (et j’insiste sur le aucun) vous ne serez pris à défaut par le réalisateur. Tout est archi prévisible plusieurs minutes à l’avance !

Ensuite, en tout gros blockbuster qui se respecte, les clichés sont assez nombreux. Bien entendu les hommes sont méchants, racistes, les militaires ne vivent que pour tuer et n’ont pas de coeur et l’argent et le nerf de la guerre. Un petit peu simpliste tout ça tout de même. A ce propos, le rôle du bad guy attribué au général (ou colonel, j’ai un doute là :)) est à lui seul un concentré de clichés et nous envoi des phrases bateaux pendant tout le film (Rambo passerait presque pour un philosophe c’est dire !).

En plus faire pour bien tendance, Cameron nous a rajouté une thématique écologique dans le film. (pas couper les arbres, pas bien ! :)).

Avec des handicaps aussi importants, la majorité des films seraient à classer dans la catégorie « navets ».

Mais la grande force d’Avatar se trouve dans la production et la réalisation. C’est bien simple (et pardonnez la vulgarité :)) mais on prend une grosse claque dans la gueule. Les images sont sublimes et tout l’environnement de Pandora parait crédible et hautement immersif.

On s’y croirait presque. Certains plans (notamment lors des batailles) m’ont vraiment scotché !

Vraiment une expérience à vivre et qui supprime quasiment tous les côtés négatifs du film. Vu l’émerveillement provoqué, on a même envie de pardonner à James Cameron toutes ces imperfections.

Et c’est ainsi qu’on sort du cinéma avec un grand sourire et les yeux encore tous retournés par ce qu’ils ont vu durant 2h40.

Avatar est il la révolution cinématographique annoncée ? Oui et non. Oui car la réalisation et le rendu visuel vont à coup sur influencer toutes les prochaines grosses productions américaines. Non car le déroulement de l’histoire et le manque d’originalité plombent le résultat final et empêchent selon moi Avatar d’entrer dans le club très fermé des chefs d’oeuvre du 7ème Art.

Conclusion: ne tenez pas trop compte des commentaires sur l’histoire en elle même ainsi que sur la qualité des vidéos disponibles sur le net. Ce que vous verrez à l’écran n’aura strictement rien à voir en terme d’immersion ! Une expérience vraiment unique à voir obligatoirement au cinéma et en 3D. Pour ma part j’ai opté pour la VF étant donné que les sous titres en 3D m’effrayaient et c’est la configuration que je vous recommande ;).

Maintenant il faut juste espérer que James Cameron ne mette pas 12 ans à sortir son prochain film. Il a fait rêver les enfants de ma génération avec les Terminator et autres Aliens, il va encore à coup sur en faire voyager plus d’un avec son Avatar.

Saw 6, ils ont osé ! Avant première à Strasbourg ?

saw-VI

réaliser un vrai bon film d'horreur: 6ème tentative !

Et si la plus grande horreur du prochain Halloween était la sortie du 6ème opus de la franchise Saw ? (je suis sympa quand même, je pose la question mais je connais déjà la réponse en fait)

Après 5 épisodes tous plus consternants les uns que les autres (allez je suis sympa encore, le premier était regardable), ce sixième chapitre s’annonce des plus impressionnants de nullité.

Je vous propose de jeter un oeil sur le trailer, disponible sur le site officiel de Saw 6 (ou cliquez sur l’image as usual)

Un site au demeurant ultra classique avec les habituels liens pour partager le trailer avec vos amis sur les différents réseaux sociaux, Twitter, Facebook, MySpace et autres…

Là où ça devient quand même plutôt intéressant c’est dans le choix du titre de la version française.

J’aurais imaginé un « Saw: le Sixième » ou un « Saw Chapitre 6 ».

Mais sortir un film s’appelant Saw 6 en France, il faut quand même reconnaitre que c’est fort et plutôt couillu.

D’ailleurs la blogosphère ne s’y est pas trompé, les parodies d’affiches sont déjà nombreuses à circuler sur le net.

Voici un petit florilège:

52a2a_saw6by0

49

saw6

Ouverture de la boucherie le 4 Novembre prochain, on a déjà tous hâte de voir le résultat 🙂

« Paranormal Activity », le buzz ciné du moment

Le film le plus rentable de l'histoire du cinéma ?

Le film le plus rentable de l'histoire du cinéma ?

Vous n’avez peut être pas encore entendu parler de « Paranormal Activity » mais cela ne saurait tarder étant donné l’énorme buzz dont profite le film sur Internet.

Je vous propose tout d’abord de jeter un oeil au Trailer officiel (ou cliquez sur l’image as usual).

Réalisé avec un budget microscopique (10000 dollars US), ce film d’horreur pourrait bien détrôner le Projet Blair Witch (énorme buzz des années 90) et devenir ainsi le film le plus rentable de l’histoire du cinéma !

Jusqu’alors, le film était sorti aux Etats Unis sur 160 copies et a néanmoins réussi l’exploit de se classer à la 5ème position du box office ce week end, générant ainsi 7 millions de dollars US.

Ce mardi 13 Octobre 2009, la sortie du film devient nationale ce qui signifie une distribution sur plus de 3000 copies !!

Néanmoins la grande question demeure quand même quand à la qualité réelle du film. IMDB lui attribue pour le moment un 8,2 sur 10 ce qui est plutôt rassurant.

Face à cet énorme buzz, la sortie française a d’ors et déjà été annoncée: le 2 décembre 2009 !

D’ici là, nul doute que l’on va entendre parler longtemps de cet ovni 😉