Quand Greenpeace s’attaque à Kit-Kat !

Greenpeace a décidé de mettre la pression sur le groupe Nestlé en voulant leur imposer d’arrêter de se fournir en huile de palme auprès de sociétés qui détruisent les forêts.

L’huile de palme est un composant essentiel dans la fabrication de barres chocolatées. C’est notamment le cas pour les célèbres Kit-Kat.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Greenpeace s’est donné les moyens de frapper fort et de manière pertinente.

Tout commence avec le détournement du fameux slogan: « Have a Break, Have a Kit Kat » qui devient ainsi: « Have a Break, Have the Orang-Utan a Break ».

Un message qui peut s’adresser aussi bien à Nestlé (arrêtez d’utiliser l’huile en provenance de certaines sociétés qui exploite la forêt) qu’aux consommateurs dans ce qui peut alors ressembler à un appel au boycott (faites une pause dans votre consommation de Kit-Kat).

Pour appuyer ce message, un spot a donc été réalisé.

Effet réussi pour ma part ! La vision du doigt de singe lors de l’ouverture du paquet de Kit-Kat est un coupe faim plutôt efficace :). Sans parler du sang qui coule autour de la bouche du consommateur.

Un slogan parodique + un spot choc = une bien mauvaise publicité pour Nestlé.

Source:

Quelques exemples de Street Marketing (part 1)

Voici quelques visuels de campagnes de street marketing que je trouve particulièrement réussis.

Certains repoussent vraiment les limites de la créativité.

Pas pratique mais le message est on ne peut plus clair

Pas pratique mais le message est on ne peut plus clair

Déjà vu comme effet mais toujours agréable visuellement

Déjà vu comme effet mais toujours agréable visuellement

Un rappel efficace à un situation malheureusement réelle

Un rappel efficace à un situation malheureusement réelle

Qui a la réponse ?

Qui a la réponse ?