L’application Iphone de Durex et les bébés virtuels

Selon Durex, la motivation première des hommes pour utiliser des préservatifs ne serait pas la peur d’attraper des maladies sexuellement transmissibles.

En effet, la marque pense plutôt que la crainte d’avoir un bébé par accident est plus importante.

Ce n’est pas la première fois qu’une marque joue sur cette peur de la paternité chez l’homme. Jetez un œil à ce spot TV pour la marque de préservatifs Zazoo 😉

En partant donc de ce constat, Durex a décidé d’adopter une approche très technologique et web 2.0 pour donner aux jeunes hommes un aperçu de la paternité.

Présentation du dispositif:

Le principe de cette opération repose en grande partie sur la viralité et l’incitation à piéger vos amis. Tout d’abord, vous devez télécharger l’application Durex Baby sur votre propre Iphone (j’ose quand même imaginer qu’elle est gratuite).

Ensuite, en frottant votre téléphone contre celui de votre ami victime, vous lui refilez un magnifique bébé virtuel.

Ce bébé virtuel va le réveiller en plein milieu de la nuit en criant et va exigé d’être nourri ou diverti !

On retrouve donc clairement le même principe qui a fait il y a plusieurs années le succès des Tamgotchi 😉

Bien entendu, chaque fois que vous fermez l’application, le logo et le nom de la marque apparaissent sur l’écran du téléphone.

Les évènements marquants de la vie de ce bébé virtuel seront également postés sur votre Facebook 🙂

Il existe bien sur un moyen pour se dédouaner de vos responsabilités parentales. Un code QR apparait sur les paquets de préservatifs Durex. En flashant ce code avec votre téléphone, vous pourrez désinstaller l’application.

Une campagne plutôt habile donc, qui mêle nouvelles technologies et achat réel du produit.

Le potentiel viral est en plus au rendez vous je pense, la possibilité d’embêter ses amis étant toujours très tentante !

Durex assure le coup au final en disant qu’avoir un bébé dans la vrai vie reste quelque chose de magique

Publicités

Best of Web #4

Buzz

Marketing

Spots


à part ça…


Lufthansa profite du buzz autour de l’Iphone 4G

Impossible de ne pas en avoir entendu parler. Le 18 mars dernier, Gray Powell, un ingénieur d’Apple, égarait un Iphone 4G dans un bar allemand en Californie.

Les photos ont bien entendu fait le tour du web, que ce soit chez Mashable ou Gizmodo.

Erreur professionnelle ou véritable coup de génie d’Apple ? Difficile à dire. En tout cas le buzz est lancé et va perdurer jusqu’à l’annonce officielle du téléphone par Steve Jobs.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a elle décidé de surfer sur la vague de ce buzz. Elle a cherché à contacter ce fameux Gray Powell (star mondiale maintenant, taper son nom sur Google pour en être convaincu :)).

Un Tweet lancé depuis le compte Twitter de la marque a permis de faire circuler en quelques heures sur le web une lettre signée par le directeur Marketing de Lufthansa et adressée à Gray Powell.

Le message délivré est en tout cas très ironique. Etant donné que Gray a perdu son Iphone dans un bar allemand, la marque lui offre un voyage jusqu’à Munich en première classe afin qu’il découvre un peu plus la culture allemande. Il est également invité à tester le bar Lounge de Lufthansa. Un petit clin d’oeil fort sympathique ;).

la fameuse lettre de Lufthansa

Un coup de pub très intelligent donc et assez efficace pour la marque. Le tout pour un budget dérisoire !

Moi je dis chapeau ! 🙂

Source:

The Sun version Iphone

Comme souvent avec Apple, les campagnes marketing renforcent l’attraction des consommateurs pour les produits de la marque comme cela est encore le cas avec l’Iphone.

On se rappelle tous des nombreux spots (matraquage publicitaire ?) visibles sur nos écrans et mettant notamment en avant le catalogue d’applications disponible sur l’Apple Store.

Avec un message « il y a une application pour à peu près tout », l’objectif était donc de présenter l’Iphone comme un véritable couteau suisse multimedia.
Le tabloid anglais The Sun a récemment surfé sur la vague du succès d’Apple en proposant un spot TV parodique et rempli d’humour. Même fond blanc, même style de musique et même message adapté au produit « there ‘s a page for just about everything ».

Avec un exemplaire du Sun, vous pourrez donc notamment créer un avion en papier (classique) ou encore emballer vos cadeaux.

Je trouve le résultat excellent pour ma part même si bien entendu pas très original.

Conférence Apple 09: déception totale ou partielle ?

Steve Jobs était là pourtant....

Steve Jobs était là pourtant....

Hier soir avait lieu la traditionnelle conférence d’Apple, le Keynote, évènement où sont annoncés et dévoilés au grand public les futurs produits ou améliorations qui seront disponibles à l’avenir.

Inutile de préciser que l’évènement est toujours attendu avec impatience par une grande communauté de fans, avides de ce type de shows menés par Steve Jobs en personne.

Alors quoi de neuf pour cette rentrée 2009 du côté d’Apple ? On serait tenté de dire pas grand chose !

L’Ipod Nano se voit doter d’une caméra comme le montre ce spot TV. Pour ma part cela ressemble à un beau gadget inutile.

L’Ipod Touch quand à lui subit une baisse de prix intéressante (quasiment 100 euros de moins pour la version 32 gigas) étant donné l’apparition d’une nouvelle version 64 gigas, de quoi stocker encore plus de jeux du Apple Store comme le montre ce spot TV.

Une mise à jour 3.1 du firware de l’Iphone est également disponible mais à priori rien de bien transcendant, tout comme la version 9 d’Itunes.

Il faudra donc attendre encore un peu pour connaître les successeurs de l’Iphone et de l’Ipod.

Spotify: la petite révolution musicale

Deezer killer ?

Deezer killer ?

Spotify. Ce nom ne vous dit peut être pas grand chose à l’heure actuelle mais nul doute que ce ne sera plus le cas dans les prochaines semaines.

Spotify vient pourtant de créer une mini révolution dans le monde musical.

Concurrent direct d’un Deezer, Spotify dispose cependant d’un vrai modèle économique qui lui évitera de ne pas être rentable comme peut l’être Deezer pour ses créateurs.

En effet, sur la page d’accueil du site (ou cliquez sur l’image as usual) 3 options s’offrent à vous:

1) Créer un compte gratuit, uniquement sur invitation pour le moment (la seule contrainte étant la présence de publicité)

2) Acheter un pass illimité pour la journée au prix toujours symbolique de 0,99 euro (et sans publicité)

3) Devenir un membre premium avec un abonnement mensuel illimité contre la somme de 9,99 euros (toujours sans publicité).

Autre différence notable avec Deezer, l’utilisation ne se fait pas via votre navigateur internet mais directement sur le logiciel Spotify, à télécharger une fois inscrit.

Très léger, son interface rappelle notamment l’interface d’Itunes d’Apple ce qui personnellement me convient très bien.

J’ai bien entendu tester l’ampleur du catalogue musical proposé et pour le moment c’est un sans faute, avec notamment une multitude de Lives proposés (autre avantage sur Deezer donc).

De plus, le système d’invitation me plait bien, je pense que c’est une bonne technique pour créer et entretenir le buzz, un peu club privé même si vu l’ampleur du phénomène, cela risque de ne pas durer.

La seule contrainte sur le compte gratuit étant la présence de spots publicitaires assez courts que vous serez obligés d’écouter après quelques morceaux.

Pourquoi Spotify est une révolution ? Car l’application Iphone est déjà disponible. Et contre la somme de 9,99 euros mensuel, il deviendra possible d’écouter le morceau de son choix, où l’on veut et quand on veut.

Un vieux rêve devenu réalité ? Etrange en tout cas qu’Apple ait validé cette application sur l’Apple Store étant donné qu’elle vient directement affronter les morceaux qu’Apple propose en téléchargement et rend obsolète la notion d’espace de stockage (en effet, plus besoin de stocker les morceaux).

Bref, je suis personnellement conquis. N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous souhaitez que je vous fasse parvenir une invitation 😉