La Playlist du Vendredi (19/02/10)

mon idole Marty McFly

Nouveau numéro de la Playlist du Vendredi, consacré ce week end aux soundtrack de films.

Au programme donc: Fight Club, Pulp Fiction, Snatch, Retour vers le futur et Trainspotting.

The Pixies: Where is my mind (Fight Club)

Le morceau le plus connu des Pixies et le moins que l’on puisse dire c’est que sa présence dans la scène finale de Fight Club n’y est pas étrangère. Choix d’ailleurs plutôt logique étant donné que « Where is my mind » aurait pu être le titre de ce film ou Edward Norton perd justement le contrôle de son esprit et de son cerveau.

Voici le final en question, avec l’explosion des immeubles parfaitement synchronisée avec l’arrivée de la batterie et de la guitare électrique.

« Trust me, everything is gonna be fine ! You met me at a very strange time of my life »

Urge Overkill: Girl, you’ll be a woman soon (Pulp Fiction)

Un des scènes les plus mythiques de Pulp Fiction. Vincent Vega ramène Mia Wallace chez elle après leur soirée au restaurant. Il s’absente pour aller aux toilettes alors que la femme de Marcellus lance ce morceau sur sa platine et se met à danser dans son salon. Vincent quant à lui se parle à lui même dans les toilettes, se disant qu’il est temps de rentrer et qu’il ne doit surtout pas faire l’erreur de draguer cette femme (Marcellus is a jealous guy). On connait la suite, Mia se prend un énième rail de coke dans le nez et nous fait une overdose.

Oasis: Fuckin’ in the Bushes (Snatch)

Morceau d’Oasis qui a longtemps fait office d’ouverture de leurs concerts. On peut le comprendre tant la chose prend aux tripes. Un vrai bon morceau de rock, qui donne envie de tout fracasser sur son passage. Utilisé à merveille donc dans le film Snatch de Guy Ritchie. Le titre est diffusé dans son intégralité lors d’un combat de boxe truqué que Brad Pitt est censé perdre. Disons que son personnage de Gitan a de la suite dans les idées et les choses ne se passeront pas tout à fait comme convenu.

Chuck Berry: Johnny Be Good (Retour Vers Le Futur)

Une des scènes ayant marqué mon adolescence. Il faut dire qu’il s’agit d’une de mes trilogies préférés. Qui n’a jamais rêvé que la Doloreane du Doc était réelle ? 🙂 Dans cette scène Marty McFly remplace un guitariste blessé à la main lors du bal de fin d’année de ces parents dans les années 1950. Il lui vient alors à l’esprit de jouer un classique tel que Johnny Be Good (sorti en 1958). Tout cela déménage sévère et Marty nous sort toute la panoplie du guitariste avec des références à Hendrix ou encore Eddie Van Halen pour le tapping. Bien entendu le public sera quelque peu perturbé mais comme le résume bien Marty: « I know that didn’t seem like much to you, but your kids will love it »

Lou Reed: Perfect Day (Trainspotting)

Certainement une des plus belles chansons de tous les temps. Elle accompagne l’overdose d’Ewan Mc Gregor dans Trainspotting de Dany Boyle. Une scène qui m’avait beaucoup marqué, notamment lorsque le tapis se dérobe sous lui et qu’il s’enfonce dans le sol. A perfect day for a perfect movie !

Bon week end à vous tous et à la semaine prochaine !

La Playlist du Vendredi (05/02/10)

Massive Attack: ils seront officiellement de retour dans 3 jours avec la sortie de leur 5ème album (en 17 ans de carrière ça fait peu) intitulé Heligo Land dont la pochette illustre cette Playlist du Vendredi. Je viens tout récemment de récupérer l’album dans son intégralité donc il m’est assez difficile à l’heure actuelle d’avoir un avis tranché le concernant. Une chose est sure néanmoins, ce Girl I Love You est une attaque massive de haut vol et risque de tourner pas mal de fois sur mon Ipod.

Massive Attack: Girl I love you

The Dandy Warhols: un titre issu de l’album « Thirteen Tales from urban bohemia » qui contient notamment en ouverture le tubesque « Bohemian Like You » que l’on entend notamment dans une publicité pour Renault. Le titre en question « Godless » est la piste numéro 2 de l’album ce qui constituait un excellent début pour cet album. Beaucoup plus posé et calme, « Godless » n’en reste pas moins un de mes titres préférés du band from Portland et cible privilégiée de Anthon Newcombre des Brian Jonestown Massacre (pour ceux qui ne comprennent pas, ruez vous sur l’excellent documentaire rock « Dig« ).

The Dandy Warhols: Godless

The Shins: un des groupes de pop les plus excitants des années 2000. Ils ont surtout bénéficié d’une publicité assez ordinaire en la personne de Natalie Portman, fan de la première heure du groupe. Dans un de ses films, Garden State, elle propose à un jeune homme d’écouter un morceau qui va changer sa vie. Bien entendu exagéré mais le morceau en question « New Slang » a été une révélation pour pas mal de personnes. Voici un extrait de leur dernier album en date « Wincing the night away« . Ils seront de retour cette année avec un nouvel album que j’attends forcément avec une grande impatience.

ps: ne cherchez pas le rapport entre le clip et la chanson, The Shins sont plutôt habitués des clips What the Fuck !

The Shins: Turn on me


The Streets: de son vrai nom Mike Skinner, un pur anglais en provenance de Birmingham qui a cartonné au début de la dernière décennie avec son premier album « Original Pirate Material« , une référence du genre. Il n’a de toute façon jamais fait mieux que ce coup d’essai mais difficile de lui en vouloir tant il s’agissait d’un coup de maître. Un flow très hip hop mixé avec des influences beaucoup plus larges et variées. Je vous recommande notamment « Turn the page » (un de mes morceaux préférés, excellente instru), le single « Let’s push things forward » ou encore le plus calme « Weak become Heroes« . Voici donc « Same Old Thing » qui malheureusement ne dispose pas de clip officiel.

The Streets: Same Old Thing

Band of Horses: groupe de rock indie américain en provenance de Seatle à l’instar d’un Nirvana. Révélé en 2006 avec leur titre « Funeral », les Band of Horses concourent accessoirement pour le titre de nom de groupe le plus ridicule de l’histoire :). En revanche on rigole un peu moins face à leurs compositions pour la plupart excellentes et la voix du chanteur qui se démarque de la concurrence. Aucun doute, ceux là ont ingurgité du Neil Young étant plus jeune (il y a pire comme influence non ?).

Band of Horses: Cigarettes, Wedding Bands

Bon week end à vous tous  et à la semaine prochaine.

La Playlist du Vendredi (29/01/10)

La Playlist du Vendredi est de retour avec ce premier numéro de l’année 2010. Un petit retard à l’allumage dont je m’excuse. Cela dit, cela me donne l’occasion de vous concocter une playlist 100% nouveautés qui sent bon l’année 2010 (même si le Fuck Buttons date de fin 2009).

Au programme donc: Gorillaz qui surprend / Hot Chip qui s’installe en valeur plus que sure / Fuck Buttons et son style inimitable / These New Puritans à marquer à la culotte / Vampire Weekend fin de la supercherie ?

Gorillaz: Gorillaz est de retour en 2010, un évènement en soit étant donné que le projet était selon les dires de Damon Albarn aux oubliettes. La liste des invités sur ce troisième album frappe lourd avec notamment les participations annoncées de Lou Reed, Snoop Dog, Mick Jones et Paul Simonon. Le premier morceau « Stylo » est sorti sur le net il y a quelques jours de cela et m’a agréablement surpris. Espérons qu’il en soit de même pour l’album !

Gorillaz: Stylo

Hot Chip: leur nouvel album « One Life Stand » sera officiellement disponible début février mais les premiers retours engendrés sur le net semblent plutôt positifs et unanimes. Je n’ai pas encore écouté l’album dans son intégralité mais le single éponyme « One Life Stand » tient toutes ses promesses. Du Hot Chip comme je les aime, dans la lignée du précédent opus « Made in the Dark ».

Hot Chip: One Life Stand

Fuck Buttons: « Tarot Sport » est la deuxième livraison de ces anglais from Bristol. Très difficile de décrire la musique de ce groupe. Un incroyable trip electro avec de grands appels au mouvement du shoegazing je dirais :). En tout cas le premier album m’avait beaucoup plu il y a deux ans et « Surf Solar » est assez magistrale. Bon après ça reste quand même particulier comme style et je peux tout à fait comprendre que l’on accroche pas. C’est un peu quitte ou double les Fuck Buttons.

Fuck Buttons: Surf Solar

These New Puritans: incontestablement un des groupes anglais à suivre de près. Déjà remarqués avec leur premier album « Beat Pyramid » et propulsés par leur single « Elvis« , les nouveaux puritains enclenchent la seconde pour un résultat tout simplement excellent et joussif. En atteste ce « We Want War » bien dark, rythmé et représentatif de leur univers. La grande classe.

These New Puritans: We Want War

Vampire Weekend: autant le dire de suite, je ne suis pas un grand fan des Vampire Weekend qui représentent l’un des buzz inexpliqués selon moi des années 2000. Cependant, il serait malhonnête de ne pas reconnaitre que la sortie de leur nouvel album « Contra » est un des évènements musicaux de ce début d’année. Notamment car les petits vampires vont peut être retomber dans l’anonymat et engendrer beaucoup de déceptions étant données les attentes placées en eux. Néanmoins « Cousins » est une chanson plutôt agréable et apporte un petit peu de soleil dans la grisaille actuelle donc je valide !

Vampire Weekend: Cousins


Bon week end à vous tous et à la semaine prochaine !

La playlist du Vendredi (19/12/09)

Vous vous en êtes surement rendu compte mais cette semaine les températures sont passées en négatives même en journée, il neige un peu partout en France, bref, c’est la vague de grand froid comme aiment nous le rappeler nos médias.


Pour marquer l’occasion, la Playlist du Vendredi sera donc composée de groupes en provenance du Canada, des pays scandinaves et un petit américain venu se taper l’incruste dans cet igloo musical. Une playlist givrée mais chaleureuse également, tant certaines de ces chansons polaires peuvent nous réchauffer instantanément le coeur. Voici donc le kit de survie idéal pour lutter contre la déprime ambiante.

Arcade Fire: assurément un de mes groupes préférés des années 2000. Le morceau présenté aujourd’hui est le morceau d’ouverture de leur premier coup de génie (l’album Funeral). Je crois que je me rappellerais à vie de cette première écoute en 2005. Un coup de coeur immédiat comme il en arrive malheureusement que rarement ! Neighbohood #1 (Tunnels) raconte l’histoire de deux amoureux dont les maisons sont séparés par la neige: And if the snow buries my /my neighborhood /And if my parents are crying / then I’ll dig a tunnel /from my window to yours /yeah a tunnel from my window to yours.

Pour info, le troisième album du groupe sortira aux alentours de mars 2010.

Myspace d’Arcade Fire

Arcade Fire: Neighborhood # 1 (Tunnels)

Sigur Ros: Sigur Ros (impossible à écrire correctement à cause d’un accent sur le O de Ros :)) est un groupe islandais qu’on pourrait associer au mouvement musical du post rock ! Groupe assez barré qui a même inventé sa propre langue ce qui donne en général des titres d’albums ou de chansons assez improbables (du genre: « tu as écouté Inni mer syngur vitlesingur ? :). Je n’ai jamais réellement accroché à leurs univers mais il y a un morceau que j’apprécie beaucoup sur leur dernier album (dont je n’écrirai pas le nom à coucher dehors). Il s’agit en fait du morceau d’ouverture, pour une fois sobrement intitulé Gobbledigook. J’imagine que mon attirance pour ce morceau doit venir des percussions endiablées (et non pas de la pochette de l’album ! )

Myspace de Sigur Ros

Sigur Ros: Gobbledigook



Bon Iver: difficile avec un nom pareil de ne pas figurer dans une playlist « hiver » 🙂 ! Bon Iver est un groupe américain à qui on doit le sublime For Emma Forever Ago, sorti en 2008. Le thème principal de l’album étant la rupture avec une petite amie, j’admets qu’on a connu plus gaie comme ambiance ! Je trouve en revanche que l’atmosphère qui se dégage de ce disque est très hivernale, du genre guitare acoustique à côté de la cheminée ! Plusieurs morceaux de l’album auraient pu selon moi appuyer sans problème les images d’un Into The Wild de Sean Penn ! Bon après la voix est assez particulière et ne laisse pas indifférent, on aime ou on déteste.

Myspace de Bon Iver

Bon Iver: Re: Stacks

Röyksopp: ce duo norvégien fait parler de lui depuis plusieurs années déjà, notamment avec leur premier album Melody A.M qui avait connu un succès d’estime en 2001. L’album Junior sorti il y a quelques mois m’a en revanche laissé de marbre. Aujourd’hui je vous propose un morceau de l’album The Understanding ! Il s’agit d’Alpha Male, une merveille de 8mn. Une électro glacée qui pourrait pourtant vous faire danser jusqu’au petit matin.

Myspace de Röyksopp

Röyksopp: Alpha Male

Fever Ray: Il s’agit du projet solo de la Suédoise Karin Dreijer, chanteuse de The Knife. Cette charmante suédoise a donc sorti un album éponyme cette année, une bien belle surprise par ailleurs que je vous recommande vivement (un cadeau de Nöel plutôt sympa ;)). Voici donc Seven, une des 10 pépites que contient l’album.

Myspace de Fever Ray

Fever Ray: Seven

Il s’agit de la dernière playlist de 2009, la prochaine livraison aura lieu début janvier 2010 😉

La playlist du Vendredi (27/11/09)

3ème numéro de la playlist du vendredi ! Au menu cette semaine, un spécial USA: Grizzly Bear / Kings of Leon / The National / Turner Cody / The Killers

 

 

Grizzly Bear: groupe américain donc, from Brooklyn. Leur 4ème album, Veckatimest, sorti cette année a reçu un superbe accueil de la part de la presse mondiale. Personnellement il m’a laissé de marbre, loin d’être aussi dangereux qu’un ours (en référence au nom du groupe pour les personnes ayant du mal avec l’anglais :)). En revanche le single Two Weeks, que l’on peut entendre chez nous dans la publicité pour la Peugeot 5008, est plutôt sympa et reste bien dans la tête. Le clip en revanche est assez space, un peu comme la musique du groupe au final !

Myspace de Grizzly Bear

Grizzly Bears: Two weeks

 

 

Kings of Leon: il est important de se souvenir que quelques années en arrières, les Kings of Leon formaient un groupe des plus intéressants. Leurs deux premiers albums m’avaient beaucoup plu à l’époque. Malheureusement la tournure prise par la suite m’a moins convaincue, avec une influence de U2 trop présente et sans intérêt. Néanmoins, bien leur a pris financièrement parlant puisqu’ils cartonnent au Royaume Uni, Irlande et Australie notamment. En revanche, ils sont plutôt boudés dans leur pays, notamment à cause du fait que leur musique n’ait plus aucun lien avec leur lieu d’origine, Nashville Tennessee. Voici donc le morceau Bucket, ici du second album du groupe, Aha Shake Heartbreak.

Myspace de Kings of Leon

Kings of Leon: Bucket

 

 

The National: band en provenance directe de l’Ohio. Un de mes groupes préférés à l’heure actuelle. Assez sombre, plutôt new wave, une batterie qui claque bien, une basse présente… Mais The National c’est surtout une voix, celle de Matt Berninger. Et quelle voix mes amis ! Vous avez surement déjà entendu le fameux Fake Empire qui était notamment un des tubes officiels de la campagne électorale de Barack Obama. Voici donc Santaclara, extrait de l’EP Virginia. Si vous aimez, ruez vous d’urgence sur les albums Alligator et surtout le splendide Boxer sorti en 2007  et dont la pochette illustre cet article.

Myspace de The National

The National: Santaclara

 

 

Turner Cody: auteur compositeur New Yorkais. Découvert par hasard cette année dans la Soundtrack du film Un prophète de Jacques Audiard. Un style dylanesque,  j’adhère.

Myspace de Turner Cody

Turner Cody: Corner of my room

 

 

The Killers: inutile je pense de présenter un groupe de cette envergure. J’ai toujours un peu de mal à savoir ce que je pense réellement de the Killers. Pas vraiment ma tasse de thé mais sur quelques morceaux ils sont vraiment capables de m’épater (notamment la magnifique Goodnight Travel Well, morceau de clôture du dernier album). Je vous propose aujourd’hui une reprise du morceau Shadowplay du mythique groupe Joy Division. Bien évidemment moins bonne que l’originale (Ian Curtis quoi), je trouve qu’ils s’en sortent quand même très bien. De plus, le clip nous présente de nombreux extraits du film Control (à voir absolument), film retraçant le parcours de Joy Division et de son leader charismatique. En noir et blanc, la classe !

Myspace de The Killers

The Killers: Shadowplay

 

 

A la semaine prochaine et bon week end à vous tous 😉

La playlist du Vendredi (20/11/09)

Au programme de ce second numéro très rock : Them Crooked Vultures / Black Mountain / Led Zeppelin / Nirvana / Pearl Jam

Them Crooked Vultures: en quelque sorte la dream team du rock ! Jugez plutôt le CV des participants ! Josh Homme (leader des Queens of the Stone Age) au chant et à la guitare, Dave Grohl (Nirvana & Foo Fighters) à la batterie et John Paul Jones (Led Zeppelin quoi) à la basse. Si c’est pas la classe ça. Ils ont joué cet été à Rock en Seine sous le pseudonyme « les petits pois » et leur album (dont la pochette illustre cet article) est disponible depuis le 17 novembre. Une belle tuerie, dont voici un extrait, le morceau Elephants, en live at Brixton Academy. Attention les oreilles, ça déménage sévère !

Myspace de Them Crooked Vultures

Them Crooked Vulture: Elephants


Black Mountain: un excellent groupe de rock from Vancouver, Canada. Leur album « In the future » sorti en 2008 avait été une révélation pour moi. Un son très 70’s, très sombre et lumineux à la fois (j’adore ce type de phrases dans les reviews musicales :)), des gros riffs de guitare comme on les aime et un double chant masculin féminin. A découvrir de toute urgence si ce n’est pas encore fait !

Myspace de Black Mountain

Black Mountain: Queens will play

Led Zeppelin: sérieusement, il faut encore présenter un monument pareil ?  Par contre le morceau en question ne fait clairement pas partie des oeuvres les plus connues du Zeppelin et j’aurais envie de dire à tort.

Site officiel de Led Zeppelin

Led Zeppelin: No Quarter

Nirvana: à l’honneur cette semaine dans la playlist, le live at Reading 92 disponible depuis le 2 novembre dernier en version CV + DVD. De l’avis général des fans de Nirvana, il s’agit d’un des tous meilleurs concerts donnés par le groupe de Kurt qui ce soir là était notamment arrivé sur scène en chaise roulante ! Je vous propose donc cette vidéo Youtube où s’enchainent les deux titres d’ouverture du concert; Breed / Drain you

Où acheter ce super live ?

Nirvana: Breed / Drain You

Pearl Jam: groupe américain from Seatle, USA. Groupe majeur des années 90, Pearl Jam a récemment sorti une version remasterisée de son album majeur « Ten » (et un nouvel album aussi). L’occasion de se rendre compte que cet album datant de 1991 n’avait pas pris une seule ride. Emmené par Eddie Vedder au chant (à qui l’on doit également la soundtrack d’Into The Wild), Pearl Jam est notamment adulé pour la qualité de ses lives. Jugez en par vous mêmes avec cette version live de Black, morceau majeur de l’album Ten.

Site officiel de Pearl Jam

Pearl Jam: Black (live 2005)

Bon week end à tous ! 😉

La playlist du Vendredi (13/11/09)

berlincalling

Au programme de ce premier numéro: La Roux / Boy Crisis / Paul Kalkbrenner / Dead Man’s Bones / The Hook and the Twin.

La Roux: duo anglais de Brixton, mené par Elly Jackson, rousse mais douée ! Ce remix d’un de leur titre phare est une vraie invitation à rejoindre le dancefloor !

Extrait: We can fight our desires / But when we start making fires / We get ever so hot  /Whether we like it or not / They say we can love who we trust / But what is love without lust?  / Two hearts with accurate devotions  / And what are feelings without emotions?

Myspace de La Roux

La Roux: In for the kill (lifelike remix)

Boy Crisis: groupe from New York City et plus particulièrement de Brooklyn tout comme MGMT ou Santigold. Un tube bien entrainant, qui reste dans la tête et aux lyrics plutôt efficaces et drôles !

Extrait: I’ve been to Prague, I’ve been to Iraq /In search of booty and I never came back /Where you from? you must be Japanese-Jamaican /’cause your panties are making me hot and I’m not fakin /I wanna be makin you scream like a car alarm /your fingers raking me like leaves on an autumn lawn /All up in my spaghetti like your parmesan

Myspace de Boy Crisis

Boy Crisis: Dressed to Disgress

Paul Kalkbrenner: on fêtait les 20 ans de la chute du mur de Berlin lundi dernier ! Le rapport ? Paul est allemand et l’acteur principal du film Berlin Calling dont il a également réalisé la Soundtrack. Une vraie déclaration d’amour à l’électro allemande ! En plus un titre de film en hommage au London Calling des Clash, je ne peux qu’apprécier 😉

Extrait: and we build up castles / in the sky and in the sand / design our own world / ain’t nobody understand

Myspace de Paul Kalkbrenner

Paul Kalkbrenner: Sky and sand

Dead Man’s Bones: groupe from Los Angeles. Mon coup de coeur de cette semaine ! Un petit air d’Arcade Fire, notamment sur le titre proposé aujourd’hui. Et cette chorale d’enfants tout simplement géniale.

Extrait: My body’s a zombie for you (tout est dans le titre :))

Myspace de Dead Man’s Bones

Dead Man’s Bones: My body’s a zombie for you


Hook and the Twin: un des meilleurs sons que j’ai entendu cette année ! un duo venu de Bristol. Cette chanson dégage une puissance cinématographique évidente, renforcée par le très bon clip qui l’accompagne. On l’entendrait dans un film de Tarantino que cela ne m’étonnerait guère.

Extrait: pas trouvé les lyrics malheureusement !

Myspace de Hook and the Twin

Hook and the Twin: Bang bang cherry

Quel est votre morceau préféré de cette première playlist du Vendredi ?